Rencontre avec Kenta Sato, jeune réfugié du village d’Iitate, Fukushima

Posted on by on April 23rd, 2013 | 0 Comments »

For Fukushima et Ringono présentent

Le vendredi 10 mai au Studio Campus
12bis rue Froment, 75011 Paris

Rencontre autour de Kenta Sato, jeune réfugié du village d’Iitate, Fukushima

avec une sélection des films “Récits de Fukushima” d’Alain de Halleux

un diaporama de Jim-net

vous trouverez aussi des stands, onigiri (boulettes de riz) et cidre producteur.
… et aussi de la musique japonaise !

ouverture des portes à 19h30
projection vers 20h suivie d’une discussion
Les 3 euros de participation demandés à l’accueil et la recette de la buvette seront entièrement versés à l’organisation “Magenedo Iitate!”.

La traduction franco-japonaise sera assurée par notre ami Aurélien Estager.
La rencontre est prévue dans un cadre convivial pour une discussion approfondie.
Après avoir écouté son histoire, nous échangerons librement pour imaginer un avenir plus vivable.

Avec un éternel remerciement à l’association Terrain d’Entente pour leur soutien infaillible.

Qui est Kenta Sato ?
kenta satoOriginaire du village d’Iitate, évacué suite à la recommandation de l’Agence International de l’Energie Atomique (AIEA) et actuellement “réfugié” à la ville de Fukushima, Kenta Sato est un des fondateurs de Magenedo Iitate! (“Iitate ne se laisse pas perdre!” avec l’accent), groupe de villageois qui se mobilisent pour se faire respecter. Leurs activités concernent aussi bien la santé, les indemnisations que la solidarité entre villageois, à travers des consultations médicales et légales, la demande de mesures nécessaires contre la contamination interne, la mise en place d’un carnet de santé etc etc. Il témoignera de son vécu en tant que sinistré et réfugié de ce village autrefois célèbre pour sa qualité de vie, quel avenir ces villageois essaient d’envisager, et par quels moyens, etc. Il est de passage à Paris avant de regagner au Havre un bateau de croisière dans lequel il est invité à donner des leçons aux jeunes japonais.

+++++++++++++++++++++
à propos des Récits de Fukushima…

Une série des huit récits réalisés par Alain de Halleux, connu notamment pour son film Tchernobyl Forever. Elle relève des problèmes récurrents auxquels la population fait face depuis l’accident nucléaire de 2011, à travers des témoignages d’habitants, chacun vivant dans des situations précises. Pour cette rencontre, nous avons sélectionné trois récits abordant la vie d’une famille réfugiée, la décontamination et les états d’âme d’adolescents. Ces films en introduction apporteront matière à discussion pour la rencontre avec Kenta Sato.
Par ailleurs, Alain de Halleux a besoin de votre soutien pour ses réalisations. à voir aussi, son dernier film “Welcome to Fukushima” !

pour soutenir la réalisation

Avec l’aimable autorisation d’Alain de Halleux et de Crescendo films.

+++++++++++++++++++++
à propos du diaporama…

Une série de photos réalisée par Jim-Net, organisation humanitaire japonaise initiée par le médecin Minoru Kamata. Fondée afin de venir en aide aux enfants irakiens touchés par les conséquences des bombes à uranium appauvri, Jim-Net met actuellement à profit son savoir-faire auprès de la population japonaise et tisse des liens entre le Moyen Orient et le Japon, notamment par le tout nouveau projet de transférer vers les réfugiés syriens des vêtements rassemblés à Ishinomaki, ville ravagée par le tsunami.

+++++++++++++++++++++
à propos de For Fukushima…

Ce projet initié par la danseuse musicienne Yoko Higashi intervient auprès des enfants de Fukushima en leur apportant notamment des fruits de saison. à l’issu de ses spectacles ou dans des magasins partenaires, Yoko vend des badges portant des messages face au monde nucléaire, réalisés par la jeune designer Miyoko Ogawa. La recette permet au projet d’assurer à long terme son soutien de la population des zones contaminées. Yoko Higashi est en contact avec Kenta Sato depuis 2011. Elle est également membre fondatrice de l’association toute nouvelle “Nos Voisins Lointains 3.11” avec Kurumi Sugita, anthropologue au CNRS.

page facebook For Fukushima

+++++++++++++++++++++
à propos de Ringono…

Ringono, champs des pommiers, est un groupe d’amis franco-japonais voulant soulager les conséquences sanitaires de l’accident de Fukushima auprès des enfants vivant dans les zones contaminées. Ringono intervient à travers des pommes fraîches et non contaminées de la région d’Aomori dont les membres fondatrices sont originaires, et un document de radioprotection issu des enseignements de l’Institut Belrad pratiquant aujourd’hui encore la cure de pectine de pommes auprès des enfants biélorusses touchés par les conséquences de Tchernobyl. Ringono travaille avec des enseignants et des organisations locales pour assurer une bonne distribution sur place au Japon, ainsi qu’avec l’association franco-biélorusse Les Enfants de Tchernobyl-Belarus pour s’assurer des informations indispensables. Grâce à la collaboration avec des centres de restaurations scolaires et des comités d’éducation des zones contaminées, Ringono a déjà offert ses cadeaux délicieux et fort pratiques à plus de quinze milles enfants.

web Ringono

page facebook Ringono

« Chers amateurs de pommes de vie pour Fukushima
Journal d’un survivant du tsunami – vendredi 11 mars 2011 à Meiyûkan, Ishinomaki »